Plan interactif de la ville »

Contactez-
nous

Parcours découverte

 

Le Bois et les étangs du buston


Ce petit bois d’une superficie de 5 hectares est situé en pleine zone d’habitation à Limelette, au nord du centre ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.


Ce bois a un intérêt grandissant au niveau naturel, récréatif et culturel.

Il se compose d’une zone humide, d’une aulnaie, d’un grand étang et de deux autres plus petits ainsi que d’anciennes mares (pisciculture). La partie haute assez boisée constitue un site idéal pour les jeux d’enfants.

Un bois à côté duquel il fait bon vivre

Libre d’accès
, il invite la population du quartier à la promenade sur ses sentiers et à la pêche dans son étang. Une zone de réserve a néanmoins été délimitée autour des mares afin de préserver la faune et la flore qui y vit, elle est dès lors inaccessible au public.

Le Collège communal souhaite favoriser l'accessibilité du bois mais il souhaite aussi que celui-ci reste un havre de paix pour sa faune et sa flore, pour ses riverains et ses utilisateurs. Alors, promeneurs, respectez-y la nature et ses riverains.

Vous êtes amateur de pêche? Cette activité est réservée aux membres du Club de pêche du Buston. Une cotisation de 125€ par an vous permet de pêcher toute l'année, valable de février à février (information indicative au 1/04/2011).
Renseignements: Denis Etienne, le président, au 0475/74 88 59.


Accès

Entrée aux étangs et au bois par la Rue du Moulin à Eau à Ottignies.
Les étangs sont clôturés mais une petite porte vous permet d'y accéder librement.




Valorisation du site

Ce bois avait longtemps été considéré par les riverains du quartier comme le bois des pêcheurs. Il y avait donc un désintérêt général du quartier.

Ceci se voyait par la présence de nombreux déchets, encombrants. Il y avait également un manque d'intérêt de la commune de faire quelque chose avec le site puisque les pêcheurs semblaient se satisfaire de la situation.

Pour valoriser le site, la Ville a confié la coordination du projet au service travaux-environnement (représenté par D. Hébrant, éco-conseillère) et au Plan Communal de Développement de la Nature (représenté par JCl Mangeot, garde forestier en fonction pour l'UCl et administrateur de l'asbl « vulgarisation du bois de Lauzelle»), en impliquant dans sa gestion tous les acteurs concernés (les riverains, les pêcheurs, la commune...).
Depuis 2001, deux fois par ans, tous les riverains ainsi que les pêcheurs sont invités par la Ville et le PCDN, pour discuter de la gestion écologique du bois.

Participation des jeunes

L'aménagement du site était une occasion idéale pour impliquer les enfants et les jeunes. Ainsi, des enfants du quartier (asbl « Buston et environnement ») et des jeunes de Nivelles par l'intermédiaire du programme STAR (services-travail-action de réparation) viennent périodiquement mettre la main à la pâte au bois du Buston. Ils ont participé à la construction d'une petite île au milieu de l'étang des pêcheurs et ont fabriqué une quarantaine de nichoirs qu'ils ont placé un peu partout dans la forêt. La fonction nourricière n'a pas été ignorée puisqu'ils ont planté des petits et grands fruitiers, (groseilliers, cornouillers mâles) et les gens du quartier peuvent se servir.

Des promenades ornithologiques et botaniques à l'adresse des habitants -enfants et adultes- ont été organisées à plusieurs reprises. L'occasion de montrer les richesses et les potentialités du bois. Une piste adaptée aux personnes à mobilité réduite devrait être tracée. Des panneaux livrant un regard didactique sur la faune et la flore locales sillonneront la forêt.


Travaux à la Cressonnière

En plus de la gestion participative, la gestion écologique du bois du Buston est exemplaire. « Nous privilégions ce qui est beau pour la nature et ce qu'elle nous dit de faire. Chaque arbre coupé l'est à propos pour laisser la lumière pénétrer et la vie s'installer» explique notre forestier. Il s'agit de recréer un véritable milieu naturel, contrairement à ce qui se pratique en général dans les parcs et squares. Les plantations (arbres, fleurs, etc.) essentiellement d'essences indigènes sont choisies afin d'assurer une grande diversité. Les pulvérisations y sont bannies.
 
Trois mares longtemps ensevelies sous la végétation revivent et vont être aménagées afin d'accueillir différents écosystèmes. L'une sera dédiée principalement aux batraciens, une autre sera aménagée en pépinière aquatique et la troisième en marais. Afin de privilégier la reproduction des petits animaux et des oiseaux, une zone de réserve notamment autour des mares a été constituée, espace inaccessible au public.

Ainsi, autour de ce petit bois de 5 ha, la gestion participative a permis d'intégrer des aspects et des préoccupations aussi divers que la pêche, les activités didactiques, l'intégration sociale, l'écologie, la participation active des riverains.

Quelques exemples d'activités menées en 2001

Mise en lumière des zones de sources

Durant ces vacances 2001, quelques travaux de dégagement des zones humides ont été réalisés par les membres du PCDN et les jeunes du quartier encadrés par l'asbl « Buston et alentours » . Des arbres ont été abattus pour mettre en valeur la très belle zone des sources, qui était presque inaccessible et qui était totalement assombrie.

Les aménagements pour favoriser les oiseaux

Aujourd'hui, le bois est déjà un site remarquable pour les oiseaux. On y rencontre notamment un couple de martin-pêcheurs. L'optique est de favoriser au maximum les sites de nidification. Sous la guidance du service coordination jeunesse, une île flottante, réalisée à partir de bouteilles de plastiques, sera placée sur le grand étang durant ces vacances. On espère qu'elle agrémentera l'étang, sans gêner les pêcheurs. L'hiver 2002, il est également question de placer des nichoirs dans le bois.

Du travail pour tous

Les travaux au niveau de la zone humide ne sont pas terminés pour autant ! Une seconde promenade-découverte sera organisée à la rentrée. On y présentera les travaux déjà réalisés et ceux qui restent à faire à l'automne : dégagement des arbres abattus, réalisation des cheminements le long des zones humides….
Une réunion avec les acteurs concernés sera également programmée afin d'étudier les aménagements à réaliser et de définir les moyens que chacun peut apporter pour concrétiser ses projets.

In the year 2000 Corum introduced the Bubble, an oversized rolex replicaBreitling replicahttp://www.select.org.uk/image.php?p=AudemarsPiguet-Replica.htmlreplica watchescopy watchesPanerai Replica WatchesIWC Replica Watchesbreitling replicaCARTIER REPLICAreplica watches salecartier replicaSWISS REPLICA WATCHES with an even larger crystal .